page title icon Biographie du president

KAÑAA

 

Est chercheur et praticien de médecine camerounaise. Guérisseur, il représente un courant conservateur camerounais qui essaie par le biais des plantes et essences naturelles comme des roches entre autres, d’améliorer la vie de l’état de l’organisme malade. Il marque en son temps par ses œuvres depuis 2005 la dynamique et la vitalité de la médecine traditionnelle au Cameroun

 

Le 25 mars 2011, il fonde et préside à la destinée de l’Association pour la Recherche en Anthropologie de Médecine Traditionnelle (ARAM). Par des actions pratiques et intellectuelles, il pose ses principales œuvres au cœur des travaux de terrain depuis 2011 notamment avec l’Institut de recherches Médicales et d’études de Plantes Médicinales (IMPM). Le 20 octobre 2014 il commence à travailler avec le ministère camerounais de la Santé Publique et le 16 mars 2015, il a officiellement accès aux forêts pour la poursuite des travaux de reboisement dans une coopération avec le Ministère des Forêts et de la Faune. Ses travaux consistent entre autres à retrouver les essences en voie de disparition et à forte valeur médicinale et à les régénérer. A ce jour, il a reboiser 24 hectares de terre. Le 1er juillet 2015, avec le Ministère des Arts et de la Culture (MINAC), il commence à accroitre la valeur de la musicothérapie. Le 09 mars 2016, il entame l’organisation des journées culturelles dénommées Forum des activités de l’ARAM et par la suite, il travaille avec le Département de la Médecine Traditionnelle et de la Pharmacologie de l’Université de Yaoundé I, qui participe depuis le 23 août 2018 sous la houlette du Ministre de l’Enseignement supérieur à l’ouverture des rencontres scientifiques organisées par l’ARAM baptisées Conférence internationale dont les travaux de la première édition ont officiellement été ouvert le 24 août 2017 par le Ministre des Arts et de la Culture.

Kañaa Amos Roger, 2018, Médecine traditionnelle et savoirs thérapeutiques endogènes. Paris, l’Harmattan est son tout premier ouvrage, il est co-auteur d’un article avec Laplante Julie qui a pour titre Devenir Plante enlacements et attachements : Appel des plantes. La joie de la forêt de Bassinglegè paru dans la revue Anthropologie et sociétés, de la page 171 à la page 193 publié en 2020. Il travaille avec la Faculté des Sciences Sociales de l’Université d’Ottawa en juin 2021, sur le cours terrain Cameroun-Anthropologie des médecines avec l’Ecole d’études sociologiques et anthropologiques. Le premier s’étant déroulé en août 2020. Il est Chevalier de l’ordre national du mérite agricole.

 
 

Faire un don

 

Souhaitez-vous nous soutenir ?    Utilisez une des méthodes suivantes pour envoyez vos dons: 

 

VIREMENT BANCAIRE:                        Code SWIFT: CCEICMCX                    Code banque: 10005                                    Code guichet: 00026                                N• de compte: 03053651001                Clé: 65                                                        IBAN:CM21 10005 00026 03053651001 -65                                                        Intitulé: ASSOCIATION POUR LA RECHERCHE EN ANTHROPOLOGIE DE MÉDECINE